Passé colonial, massacre d’Oran : la vérité c’est ce qu’est devenue l’Algérie

2020.7.5.oran.algérie

Communiqué d’Amaury NAVARRANNE, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, conseiller municipal de Toulon, membre du conseil national du Rassemblement National

Ce 5 juillet commémore le sinistre souvenir du massacre d’Oran, celui de centaines de victimes civiles, pieds-noirs et harkis, perpétré en 1962 par le FLN lors de l’indépendance de l’Algérie. L’impuissance voulue de de Gaulle et la cruauté des indépendantistes islamistes faisaient encore couler le sang. 
Alors que cette date sonne comme un douloureux rappel, notamment pour nos amis rapatriés, voici que l’Algérie indépendante prétend encore demander réparation et excuses pour notre passé colonial. Avec des infrastructures construites par la France, sur des routes construites par la France, et dans des écoles, des hôpitaux et tant d’autres bâtiments construits par la France, les « indépendants » ne cessent de se plaindre de ne surtout jamais avoir su s’unir et vivre paisiblement depuis le départ de la France.
Le passé n’est jamais tout beau. Mais la période française en Algérie n’a pas à rougir de ce qu’elle a laissé. Face au risque de devenir demain, par les effets de l’immigration massive, une colonie de nos anciennes colonies, nous continuons en héritiers les tâches à accomplir : défendre toujours la France, son honneur et son identité. Les disparus d’Oran ont été abandonnés par le pouvoir de l’époque ; nous, nous ne les oublions pas.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s