La réponse (indirecte) de Gérard Collomb à Hubert Falco

Dans un entretien avec le magazine « Le Point », Gérard Collomb dénonce un « tournant » dans la politique d’immigration en France « avec l’accueil de l’Ocean Viking » dans le port de Toulon. Pour l’ancien Maire de Lyon et surtout ancien ministre de l’Intérieur sous Emmanuel Macron, on vient « d’ouvrir une brèche ». Il rappelle qu’en 2018, il s’était opposé à l’idée d’un tel « centre contrôlé » (hot spot) déjà dans notre ville, et c’est pour cette raison qu’il avait démissionné, faisant se rallier à son analyse le Président de la République dont les déclarations de l’époque étaient bien différentes de celles d’aujourd’hui. 

En plus de nous donner raison, il avoue n’avoir rien dit pour éviter de faire gagner Marine le Pen en 2022 ! Combien sont-ils des barons du système politique à cacher la vérité pour éviter de faire « le jeu du RN », avant de se rallier à nos analyses une fois leur carrière terminée ? 

Mais cet entretien est surtout une réponse indirecte aux propos d’Hubert Falco, jamais en manque de stigmatiser le Rassemblement National ou de mettre en cause le « néo-fascisme » italien. Dans la situation que nous vivons, ce n’est pas à l’Italie d’ouvrir ses ports, ni à Toulon, mais plutôt aux ports limitrophes de ceux des départs sur la côte africaine. Et matière de sécurité et d’immigration, il semble plus sage d’entendre Gérard Collomb que d’écouter le Maire de Toulon.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s