Toulon, Boudjellal, Olympique de Marseille : le combat sportif otage de l’affairisme

Communiqué de presse d’Amaury Navarranne, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, conseiller municipal de Toulon, membre du conseil national du Rassemblement National

2020.6.26.boudjellal

Après avoir joué un poker menteur avec le propriétaire et président du Sporting Club de Toulon, ainsi qu’avec le Maire de la ville la semaine dernière, Mourad Boudjellal annonce à présent être sur les rangs pour prendre la présidence de l’Olympique de Marseille avec des fonds du Moyen-Orient, étatiques et privés, portés par un très important homme d’affaires franco-tunisien.

Ce mélange incestueux des affaires et du sport donne vraiment à nouveau un spectacle déplorable. Les identités de nos villes, à travers celles de leurs clubs, se retrouvent au centre de spéculations bien éloignées de l’esprit Coubertin.

Les pouvoir publics, dont notre municipalité, qui engagent chaque année des sommes considérables dans les clubs, doivent à présent demander des comptes et protéger moralement notre image. Nous ne voulons plus être otages des combats affairistes sans loyauté, au détriment du beau combat sportif.